Deshaun Watson Press Conference

L’intention de Deshaun Watson de poursuivre peut rester sans objet; 2-8 matchs pourraient être la dernière gamme de sanctions – ProFootballTalk

Conférence de presse de Deshaun Watson

Getty Images

Lundi, la grande nouvelle dans l’affaire Deshaun Watson est venue du rapport de Charles Robinson selon lequel la NFL Players Association et Watson sont prêts à intenter une action en justice fédérale contre une suspension pour toute la saison, si c’est le résultat final du processus interne de la NFL. Cependant, le sentiment au sein du camp Watson et du syndicat est qu’il n’en arrivera pas là.

Comme l’a déclaré lundi à PFT une source qui a examiné les documents soumis la semaine dernière par les parties à la juge Sue L. Robinson, la peine finale ne sera probablement pas d’un an. La fourchette actuellement attendue est de deux à huit matchs.

Reste à savoir si la ligue ferait appel d’un tel résultat et si le commissaire Roger Goodell ou son délégué imposerait une interdiction considérablement plus longue.

L’affaire présentée par la NFL s’est finalement concentrée sur quatre violations présumées; le cinquième (basé sur des reportages dans les médias et non sur une interview de l’accusateur) ne fait pas partie du processus décisionnel. La juge Robinson, après avoir examiné les preuves qui lui ont été présentées et tiré des conclusions de fait spécifiques, appliquera les termes de la politique de conduite personnelle aux faits et déterminera si et dans quelle mesure Watson doit être puni.

L’un des arguments les plus solides en faveur de Watson provient du langage clair de la politique : “La propriété et la gestion des clubs ou des ligues ont traditionnellement été tenues à un niveau plus élevé et seront soumises à une discipline plus importante.”

Lors de l’audience, la NFLPA s’est concentrée sur les propriétaires qui n’ont pas été punis du tout ou dont les sanctions exigent qu’un joueur comme Watson reçoive une sanction moindre. Depuis l’audience, les Texans ont réglé 30 réclamations contre eux spécifiquement pour leur rôle présumé dans l’inconduite sexuelle présumée de Watson.

Alors, quelle discipline, le cas échéant, sera imposée au directeur de la sécurité de l’équipe ? Brent Naccara est, compte tenu de son titre, membre de la « direction du club ». Il aurait répondu aux nouvelles d’une situation impliquant Watson en donnant à Watson une NDA à utiliser pour aller de l’avant.

Comme expliqué lundi, la ligue et l’équipe n’ont pas répondu aux demandes de renseignements concernant la question de savoir si la NFL enquêtait sur les Texans au sujet d’une situation qui a abouti à 30 règlements civils. Watson et la NFLPA devraient, s’ils ne l’ont pas déjà fait, envisager de soulever ce point avec le juge Robinson via une lettre ou un mémoire supplémentaire, car le fait de ne même pas envisager (si c’est ce qui se passe) toute action de la ligue contre Naccara ou les Texans fournirait plus preuve d’un double standard entre la direction du club et les joueurs.

#Lintention #Deshaun #Watson #poursuivre #peut #rester #sans #objet #matchs #pourraient #être #dernière #gamme #sanctions #ProFootballTalk

Leave a Comment

Your email address will not be published.